Portrait : Maxime Remy

Maxime Remy est né le 7 février 1984. Il pèse 58 kg et mesure 1,68 m. Il nous vient des Vosges, du Bonhomme, plus précisément.
Il baigne depuis l’enfance dans le saut à ski (son père, Christian Remy, est de nouveau entraîneur de l’équipe de France), et c’est ainsi qu’il s’est élancé de son premier K20 dès l’âge de 5 ans. Son premier K90 ? C’était à 9 ans à Kandersteg (en Suisse). Dès 11 ans il s’élançait du K120 de Courchevel. Pas encore de K185 mais on sent bien que cela le démange…
Maxime vient de passer le bac. Il rentre en IUT techniques de commercialisation.
Il a une sœur qui a fait du saut étant petite. Maintenant, elle préfère la planche à voile.
Chez lui au Bonhomme, il y a un K25, rénové depuis cet été. Un K70 est disponible à la Bresse (en hiver seulement), sur lequel sont organisées des compétitions nationales (il y a aussi un K45). Sinon, pour les entraînements, c’est surtout en Forêt Noire, toute proche (1h30 d’Hinterzarten et Neustadt).
Jusqu’au niveau poussin, Maxime a bien progressé. Cela a ensuite été plus dur, puis une bonne reprise dès le milieu de première. Maxime a marqué ses premiers points en coupe du monde lors de la saison d’hiver 2002/2003 à Willingen, avec une belle 27ème place . Cet hiver, on aura aussi noté une belle 5ème place en coupe continentale à Saint Moritz.
La nourriture ? De tout, en petites quantités, pas plus de 3 repas par jour, et éviter tout grignotage !
Les entraînements ? L’été, c’est préparation physique (force, musculation) et sauts sur tremplin. L’hiver, saison que préfère Maxime pour sauter, c’est un peu de musculation et de vitesse, et moins de sauts sur tremplin (quasiment que des compétitions).
Maxime, on ne saurait lui reprocher, bien au contraire, admire beaucoup le style et l’engagement du sauteur slovène Robert Kranjec.

Interview réalisée en août 2003 à Courchevel par Guillaume Bodovillé

Si j'étais, je serais  
Une qualité La gentillesse
Un défaut Trop dissipé(?)
Un animal Un aigle
Une pierre, une roche, un minéral Un diamant
Un végétal Un sapin des Vosges
Un livre Une BD de Lucky Luke
Un morceau de musique "Fear of the Dark" d'Iron Maiden
Un menu, un plat La tartiflette
Un don Voler
Une femme Cameron Diaz
Un paysage La Scandinavie
Un héros de littérature/BD Astérix
Un vice L'envie, plus précisément la gourmandise
Un sens Le 6ème
Un proverbe, une citation, une pensée "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres"
Une saison Le printemps (on peut faire la fête!)
Un tremplin Willingen


(c) G.Bodovillé pour skimuseum.free.fr

Retour au sommaire des portraits