Questions / Réponses

Voici une petite liste de points utiles à connaître lorsqu'on suit une compétition de saut à ski, au pied du tremplin ou à la télévision et qu'on n'a pas le temps (ou plutôt pas envie) de lire les règlements complets qui régissent ces épreuves, le tout sous forme de questions/réponses! (si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser par mail)

- Qu'est ce que le telemark?
Le telemark est le nom donné à la manière dont les sauteurs se réceptionnent après un saut lorsqu'ils avancent un pied et flechissent les genoux. Cette expression provient de la province de Norvège qui a donné son nom à une technique de virage à ski utilisée lors des débuts du ski, quand le talon n'était pas fixé au ski. Cette technique refait cependant son apparition sur les pistes depuis quelques années, et les adeptes du talon libre sont de plus en plus nombreux.
Pourquoi utiliser cette technique en saut à ski? Il y a quelques dizaines d'années, les chaussures utilisées par les sauteurs étaient basses et une réception en télémark était la seule solution pour rester debout dans la pente en permettant au sauteur de se stabiliser d'avant en arrière. Aujourd'hui les chaussures ont changé et un sauteur qui ne "pose pas de telemark" ne tombe pas fort heureusement, mais il perd des points précieux en style puisque cette technique de réception est restée obligatoire. D'ailleurs quand les sauts sont très longs et que les sauteurs se réceptionnent sur une piste très plate, il est très difficile de poser le telemark. Notamment car les skis de saut ne possèdent pas de carres métalliques et qu'il est facile de perdre l'équilibre.

- Où mesure-t-on la distance effectuée par le sauteur?
On prend en compte la ligne imaginaire située entre les 2 pieds du sauteur à la réception (ou au milieu des pieds s'il ne pose pas de telemark)

- Combien mesurent les skis des sauteurs?
Cela dépend de la taille du sauteur. Ils mesurent au maximum 146% de la taille du sauteur. Par exemple, un sauteur qui mesure 1m85 peut sauter avec des skis de 2m70.

- Qu'est ce que le point K?
Point K signifie "point critique" La définition technique nous précise que c'est le point à partir duquel la piste de réception d'un tremplin commence à se redresser (c'est à dire devient moins pentue). Avant, on considérait que c'était le point à partir duquel la réception devenait plus dangereuse. Aujourd'hui, de nombreux tremplins sont reconstruits et les pistes de réception recreusées, ce qui fait que les sauteurs peuvent sans problème dépasser largement ce point critique. A Willingen, en Allemagne, le point K est officiellement de 120m mais le record du tremplin est à 151.50m! C'est pourquoi la "ligne du jury" est peut-être plus significative : elle est redéfinie chaque année et constitue la limite au delà de laquelle le jury d'une épreuve doit se réunir pour décider du maintien ou non de la barre d'élan (car si un sauteur moyen atteint la ligne du jury, située bien au delà du point K, on peut craindre que les meilleurs du monde aillent encore plus loin, au delà des limites du raisonnable)

- Comment se déroule une épreuve de coupe du monde?
Une épreuve débute par un saut de qualification. Les sauteurs faisant partie du top 10 de la coupe du monde ne sont pas obligés d'y prendre part, ils sont préqualifiés. Il reste donc 40 places à se partager entre les autres sauteurs inscrits.
50 sauteurs peuvent donc ensuite participer à l'épreuve proprement dite qui se déroule traditionnellement en 2 manches successives (sauf en cas de mauvaises conditions météo où l'épreuve ne peut avoir lieu qu'en une manche unique) . Les sauteurs s'élancent dans l'ordre inverse de leur classement coupe du monde (donc du moins bon au meilleur) . A l'issue de la première manche, les 30 meilleurs sont selectionnés pour participer à la finale, lors de laquelle ils s'élanceront dans l'ordre inverse de leur classement de la 1e manche. C'est celui qui a le meilleur total points final (1e manche + 2e manche) qui remporte l'étape. (pour les points attribués, voir la question correspondante).

- Combien de points gagnent-ils en coupe du monde?
Seuls les 30 premiers marquent des points, le nombre de points est dégressif selon la place obtenue.

Place Points coupe du monde
1e 100
2e 80
3e 60
4e 50
5e 45
6e 40
7e 36
8e 32
9e 29
10e 26
11e 24
12e 22
13e 20
14e 18
15e 16
16e 15
... ...
29e 2
30e 1

- Que sont les "protégés"?
Les "protégés" sont les 10 premiers au classement général de la coupe du monde. Leur statut de "protégé" leur permet de participer à la première manche des épreuves de coupe du monde quel que soit le résultat obtenu lors des qualifications (auxquelles ils ne sont pas obligés de participer)

- Comment se passe la Tournée des Quatre Tremplins?
La Tournée des Quatre Tremplins est un concours se déroulant en 4 étapes, (2 en Allemagne à Oberstdorf et Garmisch Partenkirchen, 2 en Autriche à Innsbruck et Bischofshofen) traditionnellement depuis 1953 entre Noël et l'Epiphanie. Les 4 concours comptent pour la coupe du monde, mais il existe en parallèle un classement de cette Tournée additionnant les totaux obtenus lors de chaque étape, celui ayant marqué le plus de points à l'issue des 4 étapes remportant la tournée.
De plus, lors de la tournée, les épreuves se déroulent selon un mode particulier appelé KO système:
* A l'issue des qualifications (qui se passent comme pour n'importe quelle autre épreuve donc 10 préqualifiés + 40 qualifiés) les sauteurs sont répartis en "duels" selon le rang qu'ils ont obtenu lors des qualifications : le 1er contre le 50e, le 2e contre le 49e, le 3e contre le 48e ... le 25e contre le 26e.
* Dans le cas où un préqualifié ne sautait pas à la qualification, celui-ci est classé d'office 50ème de la qualification et rencontrera donc le vainqueur de cette dernière lors de la première manche.
* Lors de la 1e manche, les sauteurs sautent dans l'ordre des duels, le plus mal classé du duel sautant avant, en commençant par le duel 26-25 , puis 27-24 ..etc ... 49-2 et 50-1 . Pour chaque duel, le sauteur obtenant le meilleur total est qualifiépour la manche finale, ce qui fait 25 qualifiés directement, et les 5 places restantes sont offertes aux "lucky losers" c'est à dire les 5 sauteurs ayant le meilleur total parmi ceux qui ont perdu leur duel.
* En manche finale, les sauteurs s'élancent dans l'ordre inverse de leur classement en 1e manche. Celui qui a le meilleur total (manche 1 + manche 2) remporte l'étape.
L'intérêt de ce système particulier à la Tournée est de plusieurs ordres: ça apporte un intérêt aux qualifications, puisque mieux on saute en qualification et plus on a de chances d'être opposé en duel à un sauteur plus faible et donc plus il sera facile de passer en finale. De plus, il y a un suspense important en 1e manche, que ce soit pour les duels mais aussi à la fin pour savoir qui sera lucky loser... La Tournée est un évènement très médiatisé en Allemagne et en Autriche, et plusieurs millions de téléspectateurs regardent chaque année le Neujahrsspringen de Garmisch Partenkirchen le 1er janvier.. Les places pour l'épreuve d'Oberstdorf ont été mises en ventes au mois d'octobre et les 18000 places disponibles ont été vendues en un temps record de 46 minutes!

- Quel est le record du monde actuel?
Il n'y a pas de record du monde officiel, mais un "plus long saut du monde" (question de vocabulaire!) Ce record est détenu par le Norvégien Bjørn Einar Romøren qui a réalisé un saut de 239m à Planica en Slovénie en mars 2005 (le précédent record était détenu par le finlandais Matti Hautamäki qui à sauté en 2003 231 mètres à Planica). A noter que Janne Ahonen a atteri à 240m à Planica en 2005 mais a chuté, la distance n'est donc pas considérée comme un record.